J’ai toujours été un peu réticent à l’égard des papiers peints, probablement parce que je n’aime pas particulièrement les motifs. Et tous ceux qui me connaissent acquiesceront vigoureusement lorsque je dirai que j’ai du mal avec les couleurs. La combinaison de couleurs et de motifs appliqués en grandes quantités sur un mur est donc quelque chose que j’évite comme la peste.

C’est le problème avec les objets faits main. Ils portent toujours la marque de la personne et, lorsque vous les tenez, vous vous sentez moins seul.
Aimee Bender

Si j’avoue avoir un peu craqué pour l’énergie punk subversive des Timorous Beasties, la plupart des papiers peints que j’ai vus ces derniers temps oscillent entre le “fun” branché – l’équivalent design de Katy Perry, tout en extraversion et en gaieté – et le riff sur William Morris et sa gentillesse sérieuse, bien que légèrement indigeste.

Mais les motifs de papier peint créés par le studio elworthy, basé à San Francisco, sont une exception. Avec une palette sombre, terreuse et sourde, et des motifs qui évoquent l’ombre, la lumière et la texture, le sentiment est calme, non frénétique, sobre mais sensuel. Il y a un côté grinçant et sombre rafraîchissant dans ce travail : on est loin, très loin, de tous ces motifs féminins si en vogue.

Source : handfulofsalt.com

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *